Actualités 

Accidents de la circulation : L’hécatombe continue

30 morts et 1270  blessés tels sont les chiffres macabres et qui donnent froid dans le dos fournis par les services de la gendarmerie nationale et ce nombre élevé de victimes est celui d’une dizaine de jours du mois courant.

Cela s’est passé entre le 16 et le 26 de ce mois de février. Les routes du pays livrent ainsi chaque jour à la morgue et aux services hospitaliers leur lot quotidien d’accidentés. Malgré le dispositif de surveillance mis en place par les autorités du pays, les campagnes de prévention  et les sanctions prises contre les auteurs de ces accidents l’hécatombe persiste . Il doit exister des raisons non encore prises en compte par les autorités. Celles-ci pointent du doigt l’octroi des permis de conduire. L’organisation de la délivrance des permis n’a pas changé depuis des décennies. Un nombre impressionnant de moniteurs d’auto-école s’assurant de la complicité d’ingénieurs dont la mission est de délivrer les permis à ceux qui répondent aux exigences dictées par le code de la route détournent la règlementation en vigueur à leur profit exclusif et celui-ci est lucratif . L’Etat doit réagir avec la plus grande fermeté car sans cela la route continuera à tuer à cause de gens qui ne savent ni conduire ni respecter le code de la route dont ils ne connaissent même pas l’existence puisqu’ils ont obtenu leur permis moyennant dinars.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn