Actualités Info région 

EL TARF Covid19 : population indisciplinée/ les autorités locales réagissent

Une fermeture de l’air de détente du Tonga (El-Kala) et autres a été prise mercredi par les autorités locales afin de prévenir une éventuelle propagation du nouveau coronavirus ont indiqué les services de la wilaya d’El-Tarf.

Cette décision attendue depuis la levée totale du confinement  sur cette région qui est devenue en un laps de temps assez court, la destination privilégiée   des familles des wilayas limitrophes notamment Annaba, Guelma, Souk-Ahras et Tébessa.

Ces familles qui ont fait preuve d’une indiscipline caractérisée en ne respectant nullement les consignes de l’autorité sanitaire et les gestes barrières pour endiguer l’épidémie du Covid-19 ont laissé la population locale pantoise.

Devant cette situation, les autochtones ont laissé des appels pour mettre un terme à de tels dépassements qui risquent de concourir à une éventuelle contamination.

La population locale n’a pas cessé de tirer la sonnette d’alarme, de lancer des appels stressants sur les risques pouvant engendrer une situation désastreuse en renforçant le dispositif sécuritaire déjà opérationnel.

Ceci pour contrecarrer la négligence et la désinvolture de ces familles  plus nombreuses, chaque jour dans cet espace de détente et de villégiature, qui  continuent d’ignorer les mesures barrières, au détriment de la santé publique.

La décision de fermeture concerne également la digue et les berges du lac Tonga ou ne seront admis à l’avenir que les promeneurs à pied  et en nombre réduit.

Pour faire respecter ces mesures, les services des forets ont mis des barrières tout au long de la RN44 bordant l’arborétum du Tonga et son espace de détente ainsi que le parking attenant.

Il en est de même pour les berges et la digue du lac Tonga.

« Cette décision était très attendue par les habitants de mechta Tonga  qui est la plus exposée à une éventuelle contamination tant sa proximité  avec l’espace indiqué n’est plus à présenter » a souligné Ammar, un habitant de cette agglomération rurale.

De son côté El-Hadi a souligné que les habitants sont soulagés avec la prise d’une telle décision, ‘’que tout ce beau monde soit le bienvenu mais après la fin de la pandémie’’. a-t-il mis en exergue.

Le même sentiment de soulagement était visible sur les visages  des citoyens  de la ville d’El-Kala qui déclarent unanimes que le moment n’est pas propice aux vacances et aux pique-niques et que ces familles doivent revenir à la réalité et regarder les choses en face pour s’en convaincre.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn