Actualités Santé 

Leishmaniose : Plus de 1700 cas recensés en 2020 .

La Direction de la Santé et de la Population de la wilaya de Tébessa a recensé, durant l’année 2020, plus de 1700 cas de leishmaniose, apprend-on de sources hospitalières.Une incidence qui a été multipliée par 3 de 2015 à 2020 passant ainsi de 515 à 1700 cas et la cause essentielle de cette explosion est la pullulation des vecteurs suite à des changements survenus dans leurs écosystèmes, tels que le facteur climatique et la dégradation du cadre de vie, selon la même source.
Malgré le plan d’action mis en place, il y a quelques années, et qui consiste en premier lieu à renforcer par des moyens techniques et thérapeutiques les différentes unités de soins à travers notamment les daïras de Bir El Ater et Négrine, régions steppiques semi-arides, qui demeurent des foyers déterminants dans la propagation de ces affections cutanées, puis l’orientation des patients souffrant de cette anthropozoonose endémique vers des centres spécialisés à Tébessa ou ailleurs, n’a pas donné un résultat concluant. «Alors qu’on croyait qu’ils étaient guéris, certains cas ont été réinfectés parce que tout simplement ils n’ont pas été pris en charge adéquatement, le traitement n’est pas le médicament, c’est tout, mais aussi l’amélioration du cadre de vie et autres», a déclaré un médecin de Bir El Ater.
La leishmaniose est une réticulo-endothéliose parasitaire dont l’agent pathogène est un zooflagellé appartenant au genre Leishmania, transmis par la morsure d’un diptère : le phlébotome femelle. La leishmaniose représente, chez l’homme, un spectre clinique allant d’une simple lésion cutanée auto-résolutive aux formes diffuses et viscérales mortelles en l’absence de traitement.

PAR : salaheddinefathallah

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn