Actualités Info région 

Guelma : Pratiques non souhaitées… Lait en sachets, pénurie ou moyen de loisirs

C’est vrai que le lait en sachets représente un aliment  de base de la majorité des familles aux petites bourses et qu’à chaque fois son inexistence  sur le marché refait surface, provoquant des crises et des charges supplémentaires aux citoyens particulièrement les “sans” revenu, même après les declarations rassurantes des responsables du secteur du commerce au niveau central et les affirmations de Mme Mekideche Farah, directrice du commerce de la wilaya de Guelma, lors de sa conférence de presse du mois écoulé où elle a indiqué que les sorties effectuées par ses services ont mis en évidence que   “l’approvisionnement du marché local en produits alimentaires essentiels s’effectue de manière normale et qu’il n’y a pas de spéculation ou de stockage de certains produits, notamment, l’huile de table, la semoule et le lait” et la création des marchés de proximité à l’occasion du mois de ramadan où un camion frigorifique contenant des cageots remplis de sachets de lait stationne chaque matin devant le théâtre régional “Mahmoud Triki” en plein centre ville de Guelma, distribuant des quotas de quatre (04) sachets pour chaque personne, le problème reste inchangeable créant une crise qui pourrait être évitée si on élimine quelques habitudes à l’image des personnes qui sont devenues  partie prenante des files interminables chaque matin devant la structure culturelle pour profiter pour la inième fois de quelques sachets de lait sans prendre en considération les conséquences de ses pratiques.

L’éradication de cette crise passagère est possible et à la porté de toute la composante de la société “si ! chaque individu se contente de l’existant”. a t on soulignéSachant que  les statistiques révélées par  M.Kamel Rezig, ministre du commerce, 117 laiteries en activité à travers le territoire national produisent plus de 4,7 millions de sachets de lait par jour.

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn