Actualités Economie 

L’Algérie fixe 44 activités stratégiques dans les secteurs soumis à la règle 49/51 relative à l’investissement étranger .

L’Algérie a fixé par décret la liste des activités revêtant un caractère stratégique dans les secteurs soumis à la règle 49/51 relative à l’investissement étranger. Ces activités sont réparties sur les secteurs de la pharmacie, de l’énergie et des mines, du transport et les industries militaires.

Selon le décret signé par le premier ministre Abdelaziz Djerad, ces activités sont « assujetties à une participation d’actionnariat national résident à hauteur de 51 % ».

Le capital étranger ne peut détenir que 49% au maximum. Les industries militaires « initiées par ou en relation avec les établissements publics à caractère industriel et commercial relevant du secteur économique du ministère de la défense nationale », sont concernées par cette règle.

Dans le détail, huit activités dans l’industrie pharmaceutiques sont considérées comme stratégiques, 19 dans le transport, 17 dans l’énergie et mines.

Avec la définition des activités stratégiques soumises à la règle 49/51, l’Algérie permet aux étrangers d’investir dans les transports ferroviaire, aérien et maritime.

Le transport aérien de personnes ouvert aux étrangers

Les activités suivantes sont en effet ouvertes à l’investissement étranger dans le cadre de la règle 49/51 : transport aérien de personnes, transport aérien de marchandises, service aérien de transport, service aérien pour l’agriculture, transport maritime de voyageurs, transport maritime de marchandises, transport maritime urbain, les services aéroportuaires, l’entreprise de service portuaire ».

Dans le médicament, la fabrication de produits pharmaceutiques et le commerce de gros de produits pharmaceutiques figurent parmi les activités dites stratégiques pour l’Etat.

Dans l’énergie, outre l’activité d’extraction d’hydrocarbures liquides et gazeux, l’Algérie ouvre le transport d’hydrocarbures liquides et condensat par canalisation aux étrangers, toujours dans le cadre de la règle 49/51.

Enfin dans les mines, le gouvernement a fixé 15 activités stratégiques comme par exemple l’extraction et préparation de minerais d’uranium et de minerais radioactifs, de minerais de métaux précieux, de métaux communs non ferreux, de phosphate, de minerai de fer…

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn